Return to site

SUNRISE

ECLAIRE BIG MOUSTACHE

Le co-fondateur belge de Sunrise, Jeremy Le Van, nous racontera l'histoire du calendrier qui valait plus de 100.000.000$ le 21 mai

Lors de la session de mai, Big Moustache recevra Jeremy Le Van, jeune trentenaire belge, qui, avec son associé parisien Pierre Vallade, et un programmeur américain, Joey, ont créé une appli de gestion de calendrier simple d’utilisation, appelée « Sunrise ».

Sunrise Calendar est un agenda gratuit pour Android et iOs, aussi beau que pratique. Il est compatible, entre autres, avec Googla Agenda, iCloud et Exchange, dont il synchronise les données dans un seul et même calendrier.

Son développement a commencé il y a deux ans: les trois créateurs se sont enfermés pendant trois mois dans un appartement à Uccle pour le mettre au point. Depuis, ils ont levé des fonds aux U.S et se sont fait racheter par Microsoft pour 100.000.000 de dollars. Ils continuent de l’améliorer en restant une unité indépendante financée au sein de Microsoft.

La venue de Jeremy Le Van est pour Big Moustache l’occasion de vous présenter les différentes étapes de création d’une start-up dont toutes les techniques de financement. Il n’y a pas de meilleure de façon de comprendre que d’écouter l’expérience d’une successful story, sans pour autant se leurrer : un succès est souvent précédé par plusieurs tentatives infructueuses.

Big Moustache lève aussi le voile sur trois caractéristiques essentielles qu’ont eu les fondateurs de Sunrise et sur lesquelles, entre autres, la formation va s’appuyer:

  • Un bon timing, des bonnes personnes
  • De la motivation, encore et toujours
  • Une prise de décision rapide : pas de tergiversation

S’il n’y a pas de recette magique, plusieurs éléments comptent et des fausses idées sont à laisser de côté :

  • Peu importe que le produit existe déjà : l’objectif est de faire différemment et mieux : plus beau, plus pratique, plus efficace.
  • L’idée de base ne représente que 1 ou 2 %, tout le reste c’est de l’exécution, pour laquelle il faut s’entourer des meilleures personnes.
  • Le plus dur est de trouver ceux avec qui vous allez créer une véritable team : complémentarité et partage des mêmes valeurs.

Jeremy Le Van insistera aussi sur ces points, comme vous le découvrirez à la formation de Big Moustache :

"Il ne faut pas ménager ses efforts. Pendant 80% du temps, on travaille sur des tâches dont on n’a pas envie"
  • Lancer une start-up n’a rien d’easy ou de sexy: “il ne faut pas ménager ses efforts. Pendant 80% du temps, on travaille sur des tâches dont on n’a pas envie.” Et il faut savoir faire des concessions: “pendant deux ans, je n’ai pratiquement plus eu de loisirs. Il y a eu des moments très difficiles émotionnellement”.
  • Si vous ne trouvez pas de fonds en Belgique ou en Europe, traversez l’Atlantique. Les investisseurs américains sont là. En revanche, s’ils ont l’habitude de fonctionner avec un modèle d’actionnariat salarié comme en Europe, ils exigent que les co-fondateurs soient présents sur le terrain et gardent le contrôle total de la boîte.

Le reste à suivre en mai en direct ;-)

 Catherine Haquenne 

Inscrivez-vous à la newsletter pour que votre moustache soit toujours au poil !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly